La Société des orchidophiles de Montréal vous souhaite la bienvenue sur son site
Meilleure résolution 1280 X  1024
   Accueil      Orchidée du mois      Historique conditions culture
 
 
 
Mise à jour:
2019/10/15

Conditions de culture des Orchidées du mois

Cliquer ici pour la liste complète en format PDF

Mois Nom de la plante Propriétaire Commentaires du propriétaire
Mai 2019 Lycaste Sunray ‘White Unicorn’ x Lycaste skinneri (virginalis) fma alba Sylvain De Sousa Éclairage: Élevé pendant la croissance
Température: Tempérée
Substrat: noix de coco, sphaigne, perlite et charbon de bois
Arrosage: Abondant durant la croissance active des nouvelles pousses

Arrosage abondant durant la croissance active des nouvelles pousses avec fertilisation à chaque arrosage. Je diminue à une fois par semaine lorsque le pseudobulbe commence à sortir d’entre les feuilles. À ce stade je fertilise une fois sur deux. Ce croisement garde son feuillage même une fois mature, alors je dois forcer sa dormance. Pour le dernier cycle, j’ai coupé l’arrosage à la fin novembre. À ce stade je laisse sécher complètement entre les arrosages et je vaporise légèrement tous les 15 jours et en hiver j’arrose une fois par mois jusqu’à l’émergence des tiges florales. À ce stade, j’arrose légèrement et laisse bien sécher entre les arrosages. Car si je reprends un arrosage plus soutenu, le pseudobulbe peut se mettre à pourrir.

Rempotage: lorsque le ou les nouvelles pousses commencent à produire leur propre système racinaire.

Je cultive ce Lycaste sous un éclairage aux DEL à spectre complet de 210 watts. Il partage l’espace avec d’autres plantes qui nécessitent un éclairage plus intense comme le Zygopetalum, Cymbidium, certains Cattleya à grosses fleurs et des plants matures de Phragmipedium.

Acheté chez Ecuagenera il y a deux ans, ce plant n'en est qu’à sa première floraison. Mais, s'il se comporte comme mes autres Lycaste, la forme de la fleur serait censée s'améliorer avec la maturité du plant et aussi si la floraison est hivernale (jours courts + température assez fraîche). Aussi, je dénote que mes Lycaste aux fleurs blanches ou jaunes pardonnent moins les excès d’arrosage durant la période de semi-dormance que celles aux fleurs roses ou rouges.

Je cultive cette plante dans un environnement contrôlé au sous-sol à l’année. Si je la sortais à l'extérieur durant la saison estivale, j’utiliserais un substrat plus drainant.

Avril 2019 Guarianthe aurantiaca Yvon Lessard Éclairage: Bonne luminosité, entre 20000 et 40000 lux.
Température: Tempérée chaude. Bon mouvement d'air.
Substrat: Culture en pot recommandée en raison des besoins d'arrosage. Écorce moyenne, substrat bien drainant.
Arrosage: Bon arrosage du printemps à l'automne et un peu réduit en saison froide. Humidité ambiante idéale entre 75% à 85%.

J'ai fait l'acquisition de cette orchidée à l'automne 2018; mon expérience n'est donc pas très longue concernant sa culture.

Suite à mes lectures à ce sujet, j'ai appris qu'elle se cultive un peu comme les Cattleyas, groupe dont elle faisait partie jusqu'en 2003 (Dressler et Higgins).

Je l'ai placée dans une de mes deux serres intérieures, sous un éclairage fluorescent assez important. Cette petite serre est munie de petits ventilateurs qui tournent 24 heures sur 24. Elle comprend aussi un humidificateur qui fonctionne de jour, comme l'éclairage, sur une période de 12 heures, le tout réglé par un système de minuterie.

L'amplitude de température entre le jour et la nuit est d'environ 12°C. (Serres au sous-sol, où je baisse le chauffage toutes les nuits). Toutes les orchidées de cette serre sont placées sur une grille au-dessus de bacs d'eau, ce qui leur confère une bonne humidité ambiante. Elles ont toutes droit à ma petite visite matinale et d'un petit coup de "push-push" manuel de brumisation.

Malgré le fait que je suis un débutant en culture des orchidées, je crois avoir une assez bonne progression dans le domaine puisque mon Guarianthe aurantiaca me prépare une deuxième hampe florale pour bientôt. La durée de la première floraison fut d'environ 5 semaines.

Mars 2019 Leptotes bicolor Diane Juneau-Ryan Éclairage: Bonne luminosité, voire soleil du matin
Température: Chaude
Substrat: De préférence monté sur plaque, mais peut aussi être en pot dans un média bien drainant
Arrosage: Généreusement arrosé et fertilisé en été, beaucoup moins en hiver quand la croissance est ralentie

Cette orchidée n'était pas un achat irréfléchi. Je l'ai achetée de H&R Orchids, en 2009, je l'ai mise sur une plaque de fougère arborescente aussitôt arrivée chez moi. D'après ce que j'avais lu, cette espèce pousse mieux lorsqu'elle est montée sur plaque.

Il est dans une fenêtre de côté Est, été comme hiver, donc soleil du matin non voilé. D'après mes lectures, il est supposé aimer beaucoup l'humidité, mais mon expérience me dit qu'il tolère très bien l'humidité normale de nos maisons et même l'air sec de nos hivers. Étant donné qu'il est sur plaque, il passe en dessous du robinet tous les jours en été et tous les deux jours en hiver. L'été, il est fertilisé tous les 7 jours pendant 3 semaines et la 4ième semaine, il est arrosé seulement avec de l'eau. En hiver il a un peu de fertilisant une fois par mois.

Février 2019 Clowesia Rebecca Northen 'Pink Grapefruit' Sharon Pearce Éclairage: Forte luminosité
Température: Chaude
Substrat: Écorces avec perlite et charbon de bois
Arrosage: Abondant en été, réduit à l'automne et arrêt en hiver

J'étais bien fière de mon petit Clowesia jusqu'à ce que je vois une photo dans la revue Orchids de AOS. Une très grande plante avec 10 hampes en fleur - OMG!!!

Je l'ai acheté en octobre 2017 et il était dans la mousse de sphaigne et les feuilles sont tombées en décembre. Je l'ai mis sur une table devant une fenêtre sud-ouest. En février, il a fleuri - trois fleurs! Mais le parfum était très, très agréable.

Aussi j'ai acheté une lumière DEL de 4 pieds pour cette fenêtre où je mets mes Phragmipedium et Catasetum et quelques Dendrobium. C'est dans la pièce la plus chaude de ma maison. Je l'ai ignoré pendant l'hiver jusqu'à ce qu'il ait une pousse de 10 cm au printemps. Il faut s'assurer que le plupart des racines soient dans le pot, si non c'est le temps de rempoter. Je l'ai rempoté dans l'écorce avec un peu de perlite et de charbon de bois. Et j'ai commencé à arroser et à donner de l'engrais trois fois par semaine jusqu'à ce qu'il ait fini de pousser, environ au mois d'août.

J'ai décidé de le garder dans la maison pendant l'été parce que je trouve que les bibittes aiment beaucoup ce genre de feuilles. Il faut réduire l'arrosage en automne et s'il reste des feuilles à l'approche de Noël, on arrête complètement d'arroser, mais on le garde à la lumière. En janvier, j'ai vu une hampe, et finalement en février dix fleurs cette fois. Et son parfum est incroyable, comme les agrumes.

Janvier 2019 Angraecum leonis Anne-Marie Guay Éclairage: Modéré
Température: Tempéré/Chaud
Substrat: en pot, avec écorces moyennes, billes d'argile et perlite
Arrosage: aux semaines en été et aux 10 jours en hiver. Pot placé sur un lit de billes d'argile rempli d'eau

C'est une plante que j'ai depuis plusieurs années. Elle passe l'été dehors à l'ombre, où elle apprécie beaucoup l'humidité extérieure. C'est pourquoi en hiver, je dépose le pot sur un lit de billes d'argile et comme je n'ai pas de serre, je lui mets un petit dôme en plastique quelques jours par semaine.

Décembre 2018 Vandachostylis Pine Rivers x Vanda miniata Claudie Lafitte-Marchi Éclairage: Élevé
Température: Tempérée
Substrat: en panier de bois avec quelques écorces
Arrosage: Trempage du panier 10 à 15 minutes deux fois par semaine

Cette plante est une véritable "machine à fleurir". Achetée en décembre 2010 à Exotic Orchids, elle fleurit au moins 3 fois par an, et un départ de hampe apparaît peu après la fanaison de la précédente. Cultivée en panier de bois avec quelques écorces... ses racines débordent largement du panier maintenant! Elle est en suspension dans une fenêtre plein sud en hiver, et dehors en été avec le soleil du matin seulement.

Septembre 2018 Schoenorchis fragrans Julien-Maxime
Roy-Lafortune
Acquis au printemps dernier, je ne peux encore préciser la culture adéquate pour l’hiver mais je l’ai cultivé tout l’été dans ma serre extérieure et baigné une fois par jour. Il semble avoir adoré la chaleur et l’humidité de ma serre car il m’a bien récompensé! Cultivé à racines nues, monté sur une branche.
 
Tous droits réservés © La Société des Orchidophiles de Montréal 1996-2019